Blog

Lescop

Château
Vendredi 7 juin
22h15 – 23h30

Layout 1

Il faut avoir passé l’année 2012 sur Mars pour ne pas avoir entendu « La Forêt » de Lescop. Révélation, c’est le moins que l’on puisse dire au sujet de cette cold-wave made in France.

Il faut avoir passé l’année 2012 sur Mars pour ne pas avoir entendu « La Forêt » de Lescop. Révélation, c’est le moins que l’on puisse dire au sujet de cette cold-wave made in France.

Du split d’Asyl en 2009 aux Victoires de la Musique 2013, la trajectoire de Lescop (aka Mathieu Peudupin) est fulgurante. Dans la lignée de Taxi Girl et Etienne Daho, son premier album éponyme (Popnoire-2012) est une porte ouverte sur un univers glacial, magnétique, urbain, pourtant ouvert aux grands espaces. Sans renier ses influences, que l’on peut étendre à Daniel Darc et Joy Division, Lescop envoûte par ses textes très personnels, qu’il susurre parfois plus qu’il ne chante. Au-delà du succès critique de son album, Lescop s’affirme comme le fer de lance d’une nouvelle génération de songwriters à la française, et comme l’une des têtes d’affiche du festival.

Facebook