Temple

Témoin de l’importante présence des protestants en Sud-Luberon, et de leur histoire tragique au fil des siècles, le Temple de Lourmarin est aujourd’hui un lieu de culte paisible qui a su s’ouvrir à la musique : classique, gospel, jazz, flamenco… et aujourd’hui pop avec le Festival Yeah !

temple_Lourm

L’histoire du Temple de Lourmarin, construit puis détruit au 17ème siècle, va de pair avec celle des protestants en Luberon, massacrés au 16ème siècle, poussés à l’exode au 17ème. Il faudra attendre la révolution de 1789 pour que les protestants puissent à nouveau exercer librement leur culte, et donc construire un nouveau lieu pour le célébrer. Si le premier temple se situait au cœur du village, le nouveau s’érigera fièrement à l’entrée du village. Lors que sa construction est achevée, en 1816, le Temple de Lourmarin est le plus grand de la région. Depuis, il n’a jamais cessé d’être un lieu de culte qui affiche aujourd’hui son ouverture en accueillant des concerts de musiques classique, gospel, jazz, flamenco… et aujourd’hui pop avec le Festival Yeah ! Le lieu étonne par son acoustique unique, son cadre intimiste et solennel à la fois. Plus qu’une simple salle de concert, c’est un lieu chargé de l’histoire villageoise que le Festival Yeah ! vous invite à découvrir.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA